Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 19:58
 
Par éclats de lumière miroitant en surface,
Le soleil se lève sur l'eau étincelante,
Reflets d'un jour ignorant la menace,
commençant à pointer, à l' humeur engageante.

Mer paisible dans un océan de clarté,
Beau présage pour une belle journée.
Le sillage d'un bateau, au loin, comme un filet
Sans bruit, au calme, comme apaisé.

Le bruit des vagues berce les rivages endormis,
Caressés d'une écume qui s'avance en douceur,
Loin du fracas, au souvenir trompeur
D'une nuit agitée pleine de péripéties.

Un voile de brume s"estompe, la lumière s'impose
Dévoile des couleurs qu'on aurait cru moroses,
Engage sa chaleur comme argument de poids
Et s'élève en plein ciel, projetant son aloi.

Gravit les échelons, fait défiler les heures,
Le temps, lui, est compté, le cadran dévoreur
Redescend la clarté, la rend bien moins féconde
Pour un jour en déclin, qui redevient pénombre.

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 13:56


Pirate-Tempête
Une ombre au teint fuyant, dans la brume, apparaît
Le regard tout au loin porté vers l'infini,
Sans peur, ni troubles, un instant apaisé,
Sorte de proue devançant un danger inouï.

 
Affronter est pour elle un combat à mener
Se frayer un chemin ne l'intimide guère
La frayeur, elle s'en sert  pour son corps démener
Par des gestes ancestraux non fait pour lui déplaire.

Criant, jurant aussi, sur la menace si proche
S'attarde à regarder cet immense ennemi
Prêt à fondre sur elle, sur sa vie et s'approche
 A grand pas, par indices, par assauts, en furie.

La cible est le bateau, cerné de murs liquides,
Monstres assourdissants à la houle tenace
Fracassant, par à coups, les voiles aux teints livides
Noyer le pont, sans répit, sans relâche...

Ballottée, tourmentée par des vagues joueuses,
La frêle barque danse sans fin son ballet infernal,
Tourbillon de folie aux allures trompeuses
qu'un vent glacé entrelace en ce jour matinal.

La lutte est inégale, à quoi bon se cacher ?
L'ombre devient Hombre, Pirate à temps complet,
Perdu en plein périple, ignoré du destin
Mais délicieux repas pour les patients requins.

Une corde vint frapper, s'agrippa à son corps
Le plongea dans un bain sans attendre son accord
Traîné dans l'eau, sur l'eau comme sur un tremplin
Il vola presque, au delà des confins...

Un poids plus que violent, frappa sur son épaule
Réveillé en sursaut, la lumière face à lui
Regarda en sueur, quelque peu ahuri
Les sourires amusés de Corsaires très, très drôles.

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Topirate
  • Le blog de Topirate
  • : Mon Blog s'écrit en poésies, les thèmes abordés sont très variés (l'univers vampirique prédomine cependant) et toujours relatés avec une pointe d'humour, quand le sujet le permet. Pirate au grand coeur, conteur et raconteur d'histoires, mon autre grande passion est le dessin, surtout les portraits féminins. Divers articles ponctuels et photos sur le sport ou la vie courante complète ce blog, qui, je l'espère vous plaira.
  • Contact

Recherche

Liens