Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 17:42

 

Un masque tombe aux pieds de ce passant incrédule,

Comme un appel venu de nulle part, par hasard,

Dans un élan glacial soufflé par un blizzard

De tous les diables au-delà de tout calcul.

 

D'autres suivent, remplacent ainsi les cordes

De cette pluie qui se veut battante,

Fouette les visages de façon cinglante

Pour que le sang bouillonne, se fasse mordre.

 

La nuit est là, l'inconnu ainsi demeure

A chaque pas, à chaque battement

De coeurs peu habitués par apeurement

A se malmener au gré d'un sentiment de peur.

 

Des visages s'animent derrière ces caches,

Font ressurgir quelques viles attitudes

Pour de malheureuses victimes qui éludent

Le danger si proche, maintenant se fâchent.

 

Bien mal leur a pris de ramasser ces masques

Venus d'un autre monde, envahissant lentement

Leurs esprits humains si tendres, inconscients

Des changements à venir plus que fantasques.

 

Leurs yeux brillent, injectés des pires cauchemards,

La diffusion est subtile, les effets garantis,

Pour que les corps se déchirent sans aucun interdit,

Des vampires naissants captent l'appel du blood nectar.



Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 12:01

 

Plutôt minimaliste, cet artiste a fait au plus court,

N'a même pas pris la peine de s'y mettre,

Sa vision tire sur le blanc, sur la queue d'une comète

Tire ses plans, aux idées créatives reste sourd.

 

Le premier trait est crucial, trop même !

La peur de mal faire envahit tout le reste,

A trembler d'une main devenue moins leste,

Moins précise, préférant la flemme.

 

L'agitation s'invite et bientôt prend le pas

Ou pas, sur des intentions plus que fragiles,

A trop souvent regarder du côté pile

Recherche quelque chose proche de l'aléa.

 

La Nature préfère l'hévéa, les paysages l'inspirent

A la recherche de contrées bien sauvages,

Prèfère le côté fermé distillé par des cages,

Un peintre s'abreuve sans soif, se déchire.

 

Pour mieux recommencer ou en moins bien,

Il se complique trop la vie, pas si commode

De se déplacer sur un terrain meuble, en exode

Là où tout devient vague, très incertain.

 

Mais le blanc décidément provoque cette attraction

  Plein cadre, hors recherches extérieures,

Ses appels du pied ne sont que des leurres

Les voies de l'art sont impénétrables, créent l'illusion.


Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 15:45

 

La Reine Margot s'inquiète de la baisse de lumière

Dans cet escalier qui grimpe, grimpe si haut,

Une petite bougie lève le voile sur cet escargot

Qui sonne creux entre les murs de pierre.

 

La traîne de sa robe de satin glisse légèrement

Sur les marches qui se dérobent et disparaissent,

Le souffle devient court, pas par paresse,

Mais trouve le temps long indiscutablement.

 

Le Roi n'est pas loin, occupe toutes les pensées

De la douce Souveraine au sourire éclatant,

Des souvenirs de Grande-Bretagne, épatants,

  Illuminent l'espace d'une lueur édulcorée.

 

Une porte s'ouvre sur le dernier palier, à l'étage,

  L'ascension se termine par un bruit troublant,

Un cri irréel, une flèche transperçant

La nuit comme un puissant message.


Les issues se ferment brutalement

Poussées par le souffle surnaturel

D'une chauve-souris à l'éternelle

Robe noire, le regard très scintillant.

 

La soif pousse bien souvent à mordre sans aléa

Dans ces lieux sombres et mystérieux de Bran Castle,

Fait sursauter Margot par une tape sur l'épaule,

C'est ton petit ami Margot, pas Dracula !

 


Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 14:30

The sky is clear and peaceful without any clouds,

Any noise disturbing the sweet landscape,

Any aggressive movements, no escape,

All is quiet around, a very good mood.

 

A soul rises which make so smiling

Eve, her face is like a warm sunshine

A beautiful glance written on the line

Of her mind full of respect, she can sing.

 

The words are listened by the believers,

A pastor is talking now in the church

Sending messages on the life, so much

Words of love, a real peace maker.

 

A Star appears, even a StarEve so happy,

Evelyn give all her heart, her kindness

To bring help, her voice is like a caress

  On this place of Philippines, let it be ! 

 

So young, but so serious in her search

Of the best way to really communicate,

She can feel God  at her side, at her gate,

An Angel down on earth illuminate the church.



Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 22:39

 

 

 

 

  Photo0714 - Copie

 

 

 

Au contact de la chaleur ambiante, une chappe se pose là

Sous le couvert d'anonymat, pas pour longtemps pourtant

L'ombre attire, respire en nombre parfois bruyamment

Dans le reflet de miroirs en plafonds falbala.

 

Le monde est là dans l'attente d'un évènement,

A se regarder parfois en chiens de faïence

Les yeux tournés vers le ciel comme une délivrance

Incontournable et imagée, comme par enchantement.

 

La magie opère au fil des mouvements qui défilent

Font se créer des espaces intermittents

Des doigts sont pointés vers un firmament,

Des reflets de glace savamment scintillent.

 

Un mélange se crée, à ne plus vraiment savoir

Qui est qui au gré de la confusion diffuse,

Quelques personnes parfois abusent

De ces situations et vont jusqu'à s'assoir.

 

Surtout à mi-journée quand quelques gouttes tombent,

De cette sueur incontrôlable qui dégouline

Bien loin pour ces gens de danser la biguine

Plutôt à se rafraîchir dans un coin très à l'ombre.

 

Le soleil s'oriente, en connaît forcément un rayon

Sur ces ballets urbains souvent très fuyants,

Les têtes tournent, le métal devient hurlant

A la vue de ces mirages en mondovision.

 


Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 19:30

 

Une pluie acide tombe sur des têtes hirsutes

Qui ne supportent rien, que tout dérange,

A se cacher sous des masques étranges

Plus qu'à se dissimuler sous des insultes.

 

Un ballet se brosse, se dessine dans l'urgence

Au gré de la chaleur qui traverse la chair

Mais cette peau est morte, n'a pas l'air

De résister, préfère la pustulence.

 

Des vampires imprudents ainsi tombent mal

En plein dans ces tornades de douleurs

Qui saupoudrent des vagues de torpeurs

Sur des visages surpris en situation anormale.

 

La course à la survie s'invente en pas pressés,

Des corps fument de trop recevoir

Cet apport brûlant au cuisant pouvoir

De décîmer une population soumise au danger.

 

Des culs de sac font reculer ces âmes maudites

Qui cherchent, à l'affût d'un coin clément,

Trouver à s'abriter n'est pas si évident

Quand les averses décapent, hétéroclites.

 

  Des filets piègent maintenant leurs gestes

Que la lumière traque autant que la pluie,

Des vies d'incertitude ainsi s'enfuient,

Partent en fumée dans un brasier dantesque.

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 23:33

 

Une Reine se montre dans toute sa splendeur,

Belle autant que triste dans tout son apparat,

Son regard, ses paroles expriment un désarroi

De tous les instants, parsemé de frayeurs.

 

L'isolement la protège, d'elle-même et du monde,

Sa soeur fait ressurgir quelques souvenirs anciens,

La rupture est trop fraîche et l'oubli est incertain

Anna a des questions et veut qu'elle y réponde.

 

Ce n'est pas le moment pour faire table rase

De tous ces problèmes présents depuis l'enfance,

Le temps n'est pas venu, peut-être une autre chance

Plus tard, quand les esprits seront en phase.

 

Un nouveau geste malheureux empreint de colère

Frappe en plein coeur une âme soeur,

La glace prend place pour un réel malheur

Qui fait fuir la cadette aux pensées amères.

 

Un monstre de neige se charge de bousculer

Cette petite troupe hors du château,

Pas d'autre choix que de filer bientôt

Au pas de charge, en toute rapidité.

 

La route du retour est longue, épuisante

Pour une frêle silhouette qui s'essouffle,

Le froid la gagne, même ses moufles

Sont raides, son avancée est pesante.




 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 05:13

 

Un sac de carottes emporte vite la décision

De ces voyageurs assoupis sur la paille,

Anna sera transportée vaille que vaille

Sur leur traîneau véloce vers sa destination.

 

Kristof marche à l'instinct, connaît les raccourcis

Qui mènent à ce lieu presque inaccessible

Mais une bande de loups les prennent pour cible

A presque les dévorer, la princesse relève le défi.


Le traîneau vole hors d'atteinte, mais se brise

Au fond d'un ravin dans un bruyant fracas,

L'équipage est sauf, ne s'arrêtera pas

De s'envoler vers les sommets, hors de crise.

 

Une voix retentit derrière le petit groupe,

Olaf, débonnaire, participe à la discussion

Mais provoque la peur sans discrétion,

Sa tête même tombe, il se loupe.

 

Un bonhomme de neige ainsi divise,

Tente tant bien que mal de se rassembler

Reprend sa tête au final à la volée,

Se fait comprendre et maintenant avise.

 

Le chemin est ouvert vers ce château de glace

Où la Reine des Neiges a ses quartiers

Il faut avant cela monter bon nombre d'escaliers

Une immense porte laisse augurer un palace.


 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 11:51

 

Un périple commence, quelques ordres sont donnés

Par une Reine suppléante qui prend les rennes en mains,

Un cheval au galop est lancé sur ce risqué chemin

Pistant les traces dans une neige de tous les dangers. 

 

Les indices peu à peu s'effacent, les pas s'enlisent,

Un destrier redemande un peu de liberté promptement

Laissant Anna seule dans un subit isolement

En marche forcée, à la recherche de balises.

 

La lueur d'une cabane en signe d'espoir

Lance quelques signaux qui réchauffent son coeur,

Elle s'engouffre, ferme la porte de peur

De mourir de froid dans la fraîcheur du soir.

 

Un marchand est tout heureux de la recevoir,

De lui montrer ce qui lui reste à vendre

Pour cet hiver, à qui veut bien l'entendre

Fait des promos d'été, le fait savoir.

 

En pleine discussion, un invité surprise débarque

Poussé par un blizzard de tous les diables,

Il a l'air refroidi, son regard est insatiable

Du calme alentour que bien vite il remarque.

 

C'est sans compter sur son hôte qui prend le relais,

Anna n'est pas en reste, questionne beaucoup,

Pour le jeune homme pressé resté debout,

Des carottes, une pioche et de la corde seront assez.

 

Mais l'argent fait défaut, pas de tendres carottes

Pour Sven le renne, son joyeux ami d'enfance,

Dormir à l'abri sera une pure délivrance

Avant de reprendre dans le matin leur trotte.

 

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 19:44

 

La colère monte au gré de l'incompréhension

Suscitée, reçue comme une gifle,

Une tension perceptible se renifle

A fleur de peau sans aucune discrétion.

 

Les gestes sont brusques, font se dégager

Un gant qui vole dans l'espace,

La glace en furie par une main rapace

Emplit un périmètre à longue portée.

 

Le secret d'une Reine se dévoile en public,

Un bien mauvais moment non choisi

Que l'audience condamne avec mépris,

La fuite survient en dernière réplique.

 

Chaque pas incante un hiver précoce

Qui envahit peu à peu tout un royaume,

Elsa marche sur l'eau, se surnomme

Reine des neiges, s'encadre d'un molosse.

 

Son nouveau château est tout là-haut

Au sommet de cette montagne gelée,

Seule, elle ne veut plus se montrer

Au monde, pour un oubli au grand galop.

 

Anna croit toujours en sa soeur, en son âme

Dont la bonté maintes fois s'est révélée

Maintenant par les chemins espère retrouver

Son modèle disparu, un scénario se trame.

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Topirate
  • Le blog de Topirate
  • : Mon Blog s'écrit en poésies, les thèmes abordés sont très variés (l'univers vampirique prédomine cependant) et toujours relatés avec une pointe d'humour, quand le sujet le permet. Pirate au grand coeur, conteur et raconteur d'histoires, mon autre grande passion est le dessin, surtout les portraits féminins. Divers articles ponctuels et photos sur le sport ou la vie courante complète ce blog, qui, je l'espère vous plaira.
  • Contact

Recherche

Liens