Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 19:58
 
Par éclats de lumière miroitant en surface,
Le soleil se lève sur l'eau étincelante,
Reflets d'un jour ignorant la menace,
commençant à pointer, à l' humeur engageante.

Mer paisible dans un océan de clarté,
Beau présage pour une belle journée.
Le sillage d'un bateau, au loin, comme un filet
Sans bruit, au calme, comme apaisé.

Le bruit des vagues berce les rivages endormis,
Caressés d'une écume qui s'avance en douceur,
Loin du fracas, au souvenir trompeur
D'une nuit agitée pleine de péripéties.

Un voile de brume s"estompe, la lumière s'impose
Dévoile des couleurs qu'on aurait cru moroses,
Engage sa chaleur comme argument de poids
Et s'élève en plein ciel, projetant son aloi.

Gravit les échelons, fait défiler les heures,
Le temps, lui, est compté, le cadran dévoreur
Redescend la clarté, la rend bien moins féconde
Pour un jour en déclin, qui redevient pénombre.

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 01:11
     L'information nous est parvenue aujourd'hui, la Fifa vient de donner son feu vert pour l'arbitrage vidéo. Mais il faut maîtriser nos cris de joie, ce n'est juste qu'un frémissement et dans des conditions très restrictives. Là où nous voulions l'intégralité de l'application, nous n'aurons qu'un aperçu.
      En fait, un seul fait de jeu sera concerné, le franchissement ou non de la ligne de but par le ballon en cas de litige. Les enregistrements vidéos aideront à valider les possibles "réalisations" qui en découlent. Autant dire que le préposé "d'un nouveau genre"  risque de passer des soirées plus que tranquilles. Ce type d'actions soumises à contestations est somme toute assez rare.

     Mais nous n'allons pas bouder notre plaisir, c'est un début, mais à priori seulement pour l'instant au niveau international.

     L'arbitrage est un point sensible, et c'est bien qu'une prise de conscience au plus haut niveau se traduise par des faits concrets. Il ne faut pas à tout moment s'en prendre aux arbitres, mais c'est vrai qu'ils sont facilement exposés à la critique de par leurs décisions, qui n'acceptent aucun recul. Les actions de jeu sont de plus en plus rapides, les joueurs très "truqueurs" aussi, d'où les difficultés d'arbitrer dans de bonnes conditions.

     Espérons que cet outil merveilleux qu'est la vidéo, puisse un jour complètement éclairer "les surfaces de vérités" de nos chères pelouses.
Repost 0
Published by Topirate - dans FOOTBALL
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 01:05
  
  La marque était visible et sétendait à perte de vue. L'image était bien telle qu'elle m'avait été transmise et que je m'étais représentée. Impossible de s'y tromper, et pourtant que de chemin parcouru pour cet instant présent. Le spectacle était total, bien au-delà du réel.

     Bien vite pourtant je redescendis sur terre. Et pour cause, le rocher plat, sur lequel je me tenais, basculait, m'emportait dans un glissement hasardeux. Bien malgré moi, je testai, ainsi, un nouveau sport, le surf sur éboulis. Sorte de glisse acrobatique où l'équilibre est essentiel sous peine de se transformer en pantin, désarticulé. Le dénivelé était important et la vitesse maintenant accrue devenait un vrai problème, tout comme les obstacles rocailleux qui parsemaient maintenant ma route. Justement, devant moi, un roc énorme se présentait. Pas le temps de réfléchir, l'instinct de conservation a fait le reste. Un saut sur la droite, un roulé boulé et une réception difficile, un scénario dont je me serai passé mais qui me laissa en vie, quelque peu choqué.

     La première frayeur passée, je rassemblais mes esprits.....une centaine de mètres plus bas.
-  "C'est bien de moi ça, toujours la tête ailleurs, quel idiot je fais ! " pensais- je

     Le sol autour de moi était jonché de débris, mais je n'y prêtais pas vraiment  attention, occupé que j'étais à ramasser mes affaires et vérifier qu'il n'y avait pas de casse. Seule mon épaule droite me faisait souffrir, mais pas trop. C'est avec un soupir de soulagement et de chaleur que j'entrepris de scruter les alentours. Un rapide tour d'horizon me fit prendre conscience que cet endroit aride manquait cruellement d'humanité, mais cela je le savais déjà...
     Ce sale temps, je l'avais depuis le début de mon voyage et cela commençait à me peser vraiment. La marche à pied dans ces conditions on a vu mieux, mais j'étais équipé et mon couvre-chef était des plus apprécié.      

     Mon souci premier était de reprendre mon itinéraire. Pour cela trois possibilités s'offraient à moi  : Escalader cet amas rocheux qui me faisait face (c'est pas le top) ; revenir sur mes pas en gravissant la pente raide, support de ma chute (pas vraiment la joie), ou suivre ce long couloir situé sur ma droite, si facile d'accès. Mon choix fût vite fait, je m'engageait dans ce dédale sinueux où la verdure, tout au loin, semblait poindre son nez.

     Ma réflexion tourna court, des vibrations maintenant se faisaient sentir. Grondements sourds sortis de nulle part, rejetés contre les parois en échos, qui s'emparaient de l'espace avec insistance.

-   "Un tremblement de terre" pensais-je, pas étonnant sur une fissure !

     Le problème, c'est que j'étais en plein dedans, au milieu de ce ravin pas du tout rassurant. Il fallait agir vite car maintenant chaque caillou sautait en cadence. Je décidai alors de courir droit devant moi en proie néanmoins aux menaces incessantes des masses glissantes. Une accalmie me fit reprendre mon souffle, juste au moment où des trous énormes apparurent sur le chemin que je comptais emprunter. Mais malgré tout, je continuai avec précaution, évitant soigneusement tout faux-pas.

     Ces cercles, d'une étonnante régularité, semblaient très profonds et ne me donnaient aucune envie de les sonder. Mon pas se déroba cependant et s'enfonça dans le sol sablonneux. L'idée d'un traquenard me cloua littéralement sur place. Un geste, un seul et c'était peut-être la fin. Mon esprit vascillait, quand mon pied remonta à vive allure; bien au delà du niveau du sol, pour me propulser dans les airs vers un des trous béants qui m'aspirait.Je m'enfonçais dans la nuit sans pouvoir réagir, tétanisé...
Repost 0
Published by Topirate - dans ROMAN
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 17:12

     Super Nanny nous a quittée ce mercredi 20 janvier à la surprise générale. Elle était devenue, au fil du temps, comme un membre de la famille, tant elle savait déceler les petits tracas qui générent les conflits familiaux. A la regarder,  j'étais en admiration devant son autorité naturelle mêlant rigiueur et tendresse. Au final, le pari était toujours réussi, la famille réconciliée même si ce n'était jamais sans mal.


     Ses méthodes resteront dans les mémoires, comme des cas d'école. Elle nous lègue ses solutions, son approche personnelle faite d'observations, de conseils et d'explications. Toujours à l'écoute, le sourire aux lèvres, elle savait aussi réconforter les enfants pour mieux les guider vers le droit chemin et ainsi réaffirmer l'autorité parentale. Une ligne de conduite que nous aurions aimés pouvoir partager encore longtemps. Ces cinq dernières années sont si vite passées...

     La maladie en a décidé autrement, subitement. Dans la discrétion, Cathy Sarraï s'en est allée à l'âge de 47 ans, si jeune. Elle restera de toute manière dans nos souvenirs comme un modèle à suivre en matière d'éducation.


     Merci pour tout !
Repost 0
Published by Topirate - dans CELEBRITES
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 18:49
    
     L'arbitrage est devenu un problème récurrent. Cela s'est encore vérifié lors de la rencontre au sommet Bordeaux-Marseille. Un but illicite de plus à mettre à l'actif ou plutôt au passif du corps arbitral, qui pénalise l'OM, et le prive d'une victoire à l'extérieur, synonyme d'espoir pour la suite d'un championnat très ouvert cette année. Une décision d'autant plus incompréhensible, que cette faute, tellement énorme a été vue par tout le stade, sauf par le principal intéressé.

      L'erreur aurait été humaine si l'action était litigieuse, mais il est impensable de considérer que le fait de bousculer un gardien de but sur sa ligne pour marquer soit toléré. D'ailleurs, tout le monde est unanime à ce propos.
      Mais peut-être sommes-nous devenus, comme en Angleterre, des adeptes du " full contact " sans le savoir. Il faut espérer que cet incident ne fera pas jurisprudence auprès des arbitres imprégnés, maybe, de culture anglo-saxone.

     Il est regrettable qu' à ce niveau là, et pour de tels rendez-vous, les arbitres ne puissent se hisser à la hauteur de l'événement. Quoi qu'il en soit, il devient urgent d'agir pour faire évoluer le comportement des hommes en noir.

     Je ne vais pas être novateur en évoquant la vidéo, mais selon toute vraisemblance, c'est une solution trop simple et si facile à utiliser...
     Tout est déjà en place pour les retransmissions des matches, et surtout,  visualiser une action douteuse prend moins de temps qu'il ne faut pour le dire, 1 minute ou 2 maximum. En tous les cas, bien moins que les palabres qui succèdent à l'incident.
      D'autres de rétorquer, que le jeu serait ainsi haché et que cela nuirait au spectacle. A l'inverse, je leur répondrais que le rugby la pratique déjà et que personne ne s'en plaint puisque c'est un verdict "vérité". C'est tout ce que nous demandons, ni plus, ni moins.

      Mais me semble-t-il, la vidéo a déjà été utilisée au plus haut niveau. Rappelez-vous, la dernière finale de la coupe du Monde 2006 et l'incident de fin de partie qui a tant défrayé la chronique. Un carton rouge avait ainsi été attribué à notre numéro 10 national au vu d' images vidéos consultées par la FIFA. Il faut savoir ce que l'on veut et  les instances du football le savent apparemment...

     Qu'attendent-ils donc? Déjà nostalgiques d'un temps qu'ils savent révolu?

     Peut-être tout simplement sont-ils en panne de techniciens pour une pratique vidéo jugée trop révolutionnaire, mais dans ce cas, il y a les autres solutions manuelles...

     - en donnant plus de responsabilités aux arbitres de touche. Agiter le drapeau rouge n'est pas une tare, vous pouvez les utiliser, Mesdames et messieurs les arbitres suppléants pour signaler un oubli flâgrant du titulaire en titre. Trop souvent, l'arbitre principal est laissé seul face à son propre jugement. Osez contredire donc, merci pour les victimes, merci pour nous aussi les spectateurs !

     - relancer l'idée d'arbitres supplémentaires spécifiques aux surfaces de réparations, aussi appelées  "surfaces de vérité" (tiens donc !). Ces endroits sont des points sensibles et rassemblent la quasi totalité des fautes générant des buts validés ou pas.
 
      Pourtant la fédération s'est déjà montrée inventive de par le passé, en instaurant la victoire à trois points (pour plus de buts et de spectacle), un championnat à 18 clubs (plus compétitif), un nouveau ballon à la trajectoire flottante (la technicité est bien là !).
     Que dire de plus....Rien d'autre, sinon que, faute d'avancée, tant pis, nous garderons nos simulations pour pénalties accordés, nos mains involontaires ou pas, sifflées ou pas, nos hors-jeu non validés, nos remises en jeu après hors-jeu sans action de jeu (une belle trouvaille et vraiment si simple)...

     J'aimerais pouvoir en rire...

     Vive la fatalité, les erreurs d'arbitrages sont certainement des péripéties de jeu....
Mais je ne peux m'empêcher d''attribuer à nos décideurs footballistiques quelques points de pénalités pour non combativité ( à l'image du Judo).

      Je suis supporter de l'OM et forcément déçu, mais est-ce trop demander qu'un peu de justice ?
Champion de France ou pas cette année, l' OM aura fort à faire pour devancer des Lillois qui "cartonnent "en ce moment et des Bordelais toujours aussi solides.

     En tous les cas, ce match aura démontré que Bordeaux n'était pas  vraiment supérieur à l' OM, et c'est déjà une bonne chose. Mais pour les prochaines rencontres, il faudra quand même s'assurer que les montants des cages ne sont pas carrés (style Glasgow 1976), on ne sait jamais...


Repost 0
Published by Topirate - dans FOOTBALL
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 13:56


Pirate-Tempête
Une ombre au teint fuyant, dans la brume, apparaît
Le regard tout au loin porté vers l'infini,
Sans peur, ni troubles, un instant apaisé,
Sorte de proue devançant un danger inouï.

 
Affronter est pour elle un combat à mener
Se frayer un chemin ne l'intimide guère
La frayeur, elle s'en sert  pour son corps démener
Par des gestes ancestraux non fait pour lui déplaire.

Criant, jurant aussi, sur la menace si proche
S'attarde à regarder cet immense ennemi
Prêt à fondre sur elle, sur sa vie et s'approche
 A grand pas, par indices, par assauts, en furie.

La cible est le bateau, cerné de murs liquides,
Monstres assourdissants à la houle tenace
Fracassant, par à coups, les voiles aux teints livides
Noyer le pont, sans répit, sans relâche...

Ballottée, tourmentée par des vagues joueuses,
La frêle barque danse sans fin son ballet infernal,
Tourbillon de folie aux allures trompeuses
qu'un vent glacé entrelace en ce jour matinal.

La lutte est inégale, à quoi bon se cacher ?
L'ombre devient Hombre, Pirate à temps complet,
Perdu en plein périple, ignoré du destin
Mais délicieux repas pour les patients requins.

Une corde vint frapper, s'agrippa à son corps
Le plongea dans un bain sans attendre son accord
Traîné dans l'eau, sur l'eau comme sur un tremplin
Il vola presque, au delà des confins...

Un poids plus que violent, frappa sur son épaule
Réveillé en sursaut, la lumière face à lui
Regarda en sueur, quelque peu ahuri
Les sourires amusés de Corsaires très, très drôles.

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 19:19

     On ne sait toujours pas à quoi s'attendre avec cette Equipe de France. Ce qui est sûr, c'est qu'elle ne laisse pas indifférente, à défaut d'enthousiasmer ses supporters les plus fidèles. On a pu cependant enregistrer un léger mieux depuis quelque temps, mais rien de comparable au fameux " jeu à la Française " de naguère.


      Aujourd'hui, c'est plutôt  le "jeu à l' Espagnole" qui prédomine en europe, ce qui fait de cette équipe, déjà championne de notre Continent en 2008, un candidat sérieux pour le titre mondial 2010.  Même si on retrouvera certainement des équipes comme l'Italie ou l'Allemagne et comme d'habitude les Stars sud-américaines que sont le Brésil et l'Argentine.

       Mais selon l'expression consacrée, il n'y a plus de petites Nations. Les victoires par un seul but d'écart ne sont plus rares et souvent les formations moins côtées tiennent  la dragée haute aux ténors. Autant dire que des surprises sont toujours possibles, comme les équipes Danoise (1996) et Grecque (2004) nous l'ont démontrées en devenant championnes d'Europe. C'est ce qui fait le charme de telles compétitions.

      Concernant l'Equipe de France, tout le monde veut croire aux signes du destin. La fameuse main tant décriée, un tirage au sort assez clément peuvent laisser penser que la chance a choisi son camp. Dans les années 1975/1980, nous étions les "champions de matches amicaux". Je me rappelle encore des victoires, qualifiées "d'historiques", sur l'Allemagne (1977, 1-0) ou le Brésil ( 1978, 1-0), qui étaient à l'époque des "épouvantails". Trente ans plus tard, l' Equipe de France est tout de même l' une des meilleures Nations au monde avec des titres Mondial (1998) et Européen (2000) consécutifs, finaliste aussi, mais faut-il le rappeler, de la dernière coupe du monde 2006. 

      Il manque juste une étincelle (EdF, un signe de plus?) pour pouvoir encore y croire et espérer nous enflammer à nouveau. Et Les supporters, dont je fais partie, ne demandent qu'à oublier les mauvais scénarios de rencontres trop souvent maussades qui ne pouvaient "qu'insupporter". Il faut toujours avoir à l'esprit qu'une rencontre de football est un spectacle, les acteurs, tous professionnels, doivent être à la hauteur de l'événement. Comment imaginer qu'une participation en Coupe du Monde ne puisse pas donner des ailes ?

      Il y a quelques années, la France était encore sans conteste la première en matière de formation et était montrée en exemple. J'entends maintenant ici ou là que d'autres pays sont de plus en plus performants dans ce domaine (Espagne, allemagne notamment) et ont rattapés leur retard..
Cependant, les joueurs français restent encore des valeurs sûres, très prisés par les clubs étrangers. Il suffit de regarder où évoluent la majorité des joueurs actuels de notre sélection.
Mais est-ce vraiment  un avantage ?

     A mon avis, la Sélection en pâtit forcément à un moment ou à un autre. L'unité d'une équipe est certainement plus difficile à acquérir dans ces conditions, quoi qu'on en dise. Se reconcentrer dans un nouvel environnement n'est pas si simple aussi. On me parle de l'expérience ainsi acquise par ces joueurs dans les différents championnats étrangers. Certes, mais de mon côté, j' entends aussi méformes ou blessures quand viennent les sélections.

     On dit des championnats étrangers qu'ils sont supérieurs en qualité, ce sont surtout ceux qui draînent le plus d'argent . Si l'équation était si simple....Je ne vais pas ici jouer au jeu du sélectionneur, mais il y a aussi de très très bons joueurs dans notre Championnat , qui compte des équipes plus que compétitives.

     A une certaine époque, la France " n'avait pas de pétrole, mais avait des idées ". Actuellement, elle n'a toujours pas de pétrole, mais a-t-elle encore des idées, pour imaginer un nouveau football fait de créativité et de vitesse ?

     Nous voulons une équipe qui prenne des risques devant le but, sans calcul, consciente de sa valeur et de sa force.
Elle en a le potentiel. Mais seul l'avenir proche pourra nous dire si nos craintes étaient utopiques.

Donc, chut pour l'instant, une préparation se mène dans le calme pour aborder au mieux une nouvelle Coupe du Monde que l'on espère fructueuse....
Repost 0
Published by Topirate - dans FOOTBALL
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 00:47

 

Dessin-portrait-un ange-à- l'écoute                                                                                    

 

Bonjour à toutes et à tous, chères et chers lecteurs,

 

Je débute aujourd'hui mon blog par ces quelques dessins que j'ai réalisé ces derniers mois.

Dessiner est devenu ma passion, surtout pour les portraits.

Régulièrement, j'en mettrai en ligne en attendant de me remettre à la peinture.


Ce côté artistique sera le thème central de mon blog, qui abordera cependant d'autres sujets bien divers que je dévoilerai au fil des jours.

 

Je vous remercie de cette première écoute et vous demande d'être indulgent pour un nouveau bloggeur en pleine découverte.

 

A bientôt !


Repost 0
Published by Topirate - dans BIENVENUE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Topirate
  • Le blog de Topirate
  • : Mon Blog s'écrit en poésies, les thèmes abordés sont très variés (l'univers vampirique prédomine cependant) et toujours relatés avec une pointe d'humour, quand le sujet le permet. Pirate au grand coeur, conteur et raconteur d'histoires, mon autre grande passion est le dessin, surtout les portraits féminins. Divers articles ponctuels et photos sur le sport ou la vie courante complète ce blog, qui, je l'espère vous plaira.
  • Contact

Recherche

Liens