Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 23:16

 

Une force soudaine a sonné le réveil

De quelques géants endormis, figés

Dans des positions anciennes bercées

Par des décors parfaits pour le sommeil.

 

Mais tout a une fin apparemment,

Le sol tremble de plaisir à l'idée

De libérer des espaces souvent classés

Pour des promoteurs en mal de logements.

 

Un soulèvement général a bien eu lieu

En différents points du monde.

Une armée hétéroclite qui gronde

L'humanité par contrastes curieux.

 

L'Ile de Pâques voit ses totems bouder les plages

pour une marche gigantesque entre ciel et terre,

pourraient paraître grotesques, éphémères,

Si leurs visages ne se mettaient à plaisanter.

 

La statue de la liberté a pu baisser son bras,enfin !

Un soulagement qui la fait bien sourire,

Une joie infinie difficile à décrire,

Son plongeon à l'instant imite le dauphin.

 

Le Sphinx est loin de ressembler à un papillon,

Pourtant il est prêt à s'envoler de son promontoire,

A lui seul espère écrire une page d'histoire

Au grand dam de son illustre voisin Toutankhamon.

 

Petit dernier, le Manneken-Pis sort la tête de l'eau

Et nage dans le bonheur d'une liberté retrouvée,

Cacher au public son éternelle nudité

L'a rendu serein, c'est l'heure de l'apéro !

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 21:54

 

Le soleil brûle dehors et laisse libre cours

Aux paris les plus fous, aux doutes à peine voilés

Qui virevoltent, feront bientôt suffoquer

Ces buveurs de sang réunis par amour.

 

Le choix de ces vampires est loin d'être judicieux,

Comme planque on a vu mieux c'est sür

Que cette cabane en tôle, cette masure 

Isolée qui laisse par endroits percer les cieux.

 

Leurs peaux blanches ont perdu de leur superbe

Et déjà pensent à se faire bronzer,

Une idée qui les fait plutôt flipper.

Certaines remarques deviennent acerbes.

 

Les rais s'en donnent à coeur joie, s'invitent

A ce bal masqué d'un autre monde,

Frappent le sol en quelques secondes

Par tous les moyens surtout ils les évitent. 

 

Le choix était restreint quand le vent enfin se lève

Au fil des incantations lancées par ces êtres,

Peut-être la pluie pourra surtout permettre

De les épargner, mais le toit se soulève.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 15:59

 

Un chat lorgne sur son prochain dîner

Qui ne saurait tarder pense-t-il,

Certainement un mets délicat, subtil

A se mettre sous la dent, à croquer.

 

Qui dit "chat", dit "souris" normalement,

Pas "verte qu'on attrape par la queue"

Mais plutôt "speedy", pour jouer le jeu

Avant un repas qui s'annonce gaiement..

 

En tous les cas, il cherche aux alentours

Quelques traces qui pourraient le guider,

Son odorat hume l'air imbibé,

Pourtant son appel reste sourd.

 

Ses moustaches sont autant de radars

Qui captent les mouvements ambiants,

A lui de montrer son rôle de méchant

Même si les proies à l'instant se font rares.

 

La chasse est ouverte, le félin a très faim,

N'a plus le temps de lézarder à l'infini,

Son quadrillage devient bien plus précis,

Il est prêt suivre à tout prix son instinct.

 

Mais la connexion se coupe soudain,

A son grand dépit une voix l'appelle,

L'heure de son repas sonne son réveil,

Sa pâtée est servie pour un royal festin.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 13:58

 

Un écrivain trempe longuement sa plume

Et choisit ses mots au fil des minutes,

Certainement pas pour créer de futures disputes

Juste maintenir une flamme qui s'allume.

 

Des personnages trottent dans sa tête en permanence

Mais pas seulement, aussi quelques décors

Comme pour fixer encore et encore

Ses idées sans cesse mises en balance.

 

Le flot des mots coule des jours heureux

Sur fond de musique acidulée,

Les phrases se lient, enchevêtrées

Dans des actions aux accents curieux.

 

Une histoire prend vie, entre dans le vif

D'un sujet qui se cherche à tâtons,

Pour ainsi montrer ses réelles intentions

Déclinées en paliers successifs.

 

Les personnages sont des durs à cuire,

Lui donnent souvent du fil à retordre,

L'auteur pourrait bien au final se mordre

Les lèvres à trop regarder les jours s'enfuir.

 

Les heures passent et avec elles aussi

Bien des sensations mises sur papier,

Et l'espoir d'être un "Best-seller" de l'été

Pour savourer enfin un pari réussi.

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 22:09

 

Le décor est planté, mais pas sous une tente,

En pleine nature, pour mieux s'aventurer à la fraîche

Là où peut s'allumer à tout moment une mèche

Prête à scintiller, mise en attente.

 

Une explosion de couleurs bientôt émergera

De ce lever de soleil éblouissant,

Un peintre prépare déjà son matériel, impatient

Du spectacle qu'il va bader enveloppé de son aura.

 

Artiste dans l'âme, il a déjà quelques idées

Sur ses premiers coups de pinceaux à venir,

Certainement ne seront-ils pas pires

Que dans certaines toiles déjà réalisées.

 

Son émotion complète un talent inné,

Commence à s'imprégner de cette atmosphère,

Propose une approche magique, particulière

Bien vite inondée d'une vive clarté.

 

Un être fait corps avec son art de vivre

Fait de sensations traduites à l'instant,

Ses sens sont en éveil, palpitants,

Ce n'est rien à côté de ce qui va suivre.

 

Une première lueur pointe, bientôt s'intensifie.

Sur son trépied, un tableau perd de sa blancheur, 

Un virtuose inspiré peint avec ardeur,

Par un don du ciel, un chef-d'oeuvre prend vie.

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 22:43

 

Le silence plane dans les box de départ

Et jusque dans les proches coulisses,

Certainement y voit-on quelques prémices

D'une agitation future parsemée d'avatars. 

 

Ces types de moteurs sont bien vivants,

Les capots fument d'impatience, à quatre pattes,

Les jupes sont élancées, disparates,

Les forces se jaugent en pur-sangs.

 

Les portes s'ouvrent d'un commun accord

Sur fond de sonnerie, les couleurs sont clinquantes.

Le début de la course bientôt réinvente

L'art de prendre avec ses dents le mors.

 

Les chevaux galopent, les jockeys suivent forcément

Sans se mettre à dos leurs montures,

Le train est effréné, à très vive allure 

Quand l'effort s'accélère allègrement.

 

Chacun veut prendre les rênes à sa manière

Avec ses atouts montés en puissance,

Les muscles parlent, avec un peu de chance

Un loup vainqueur sortira de sa tanière.

 

Le "tiers sait" qui l'emportera dans l'ordre,

Peut-être lui, peut-être pas, c'est un pari

Qu'il espère gagnant, souvent en rit

En pleure aussi quand la poussière vient le mordre.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 23:11

 

Ce n'est pas une "démo", bien au contraire,

Jouer à cache-cache est le pur principe,

Personne ne doit censément trouver le script

D'un scénario qui se veut imaginaire.

 

Les mots posés côte à côte sont incompréhensibles

Pour les non initiés qui longtemps s'interrogent

Sur des hypothèses variées qui se logent

Dans des espaces fluctuants pris pour cibles.

 

Les codes secrets ne sautent pas aux yeux,

Ne sont pas lisibles au premier abord,

Mais pas question de tirer au sort

Un contenu qui n'a rien de sérieux.

 

Une lettre en remplace une autre en parallèle,

L'alphabet tient son rôle d'arbitre avec succès,

Quand le langage codé est enfin déchiffré

Et n'a plus rien d'un texte pelle-mêle.

 

Le message au final peu avoir une importance

Capitale, selon la fine traduction

Des phrases éloignées des confusions.

Parfois les enjeux sont inquiétants.

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 21:49

 

La Reine se pose là et attend la suite.

Sa garde personnelle joue la fille de l'air

Avec son Roi maudit, ils font la paire.

Déçue, elle abat ses cartes, prend une cuite.

 

Le pied de grue commence à la saouler sérieusement,

Une Dame titube, entame une danse improvisée,

Seule dans son coin, plutôt que mal accompagnée.

Quelques pions espionnent mystérieusement.

 

L'alternance tactique se fait en noir et blanc,

Mais elle n'aime pas la couleur dalmatienne,

Serait plutôt portée sur la Reine égyptienne

Et ses apparats aux éclats flamboyants.

 

Un Fou lit dans ses pensées en croisant

Sa douce ligne de mire qui virevolte.

Son allure est plus que désinvolte

Quand un Cavalier se fait pressant.

 

Pourtant son mouchoir tombe à l'aplomb

De sa robe qui joue au "Derviche Tourneur",

Ses pensées évasives sont ailleurs

Sauf au présent, le compte n'est pas bon !

 

Le Roi lui a joué un tour, monte au créneau

Pour se faire pardonner, et lui offre des fleurs.

Des larmes montent à ses yeux, de bonheur,

Une Reine éprise embrasse son tourtereau.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 20:54

 

La peur, jamais ne se lit sur leurs visages,

Ils inspirent la crainte constamment,

Les voir arriver provoquent un tremblement

De terre, leur venue fait des ravages.

 

Attila et les "Huns" apportent avec eux

Toute la rudesse des steppes centrales

De l'Asie, là où la vie est minimale,

Eloignée au possible d'un favorable milieu.

 

C'est tout un peuple qui se déplace à la fois,

Des clans entiers formant une redoutable armée,

Leur territoire s'étant ainsi au fil de l'épée

Par des conquêtes cousues au fil de soie.

 

Cavaliers hors pairs, en tous points excellent

Dans l'art de combattre à cheval,

Leur technique guerrière met à mal

Bien des stratégies conventionnelles.

 

Le tir à l'arc est une fine discipline

Acquise dès le plus jeune âge, inculque

Une force intérieure loin d'être caduque

Quand le combat fait rage dans les lignes..

 

Leur vie se poursuit au rythme des pillages,

Une avancée vers l'Ouest, une terre promise

A leurs victoires encore et toujours attise

Une soif inassouvie, déclinée sans partage.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 22:50

 

A force de le vouloir intensément

Son rêve est devenu réalité,

A dépassé ce qu'il pouvait imaginer.

Un magicien sourit malicieusement.

 

Des piles de livres lui font rempart,

Sa vision future pourtant se veut large,

Ses recherches continuent en marge

De ses expériences magiques qui démarrent.

 

La suite s'enchaîne presque naturellement

Dans une atmosphère devenue intemporelle

Faite de fluides incomparables; parfois rebelles

Attirés en cascade par un curieux aimant.

 

Il a pointé du doigt cet endroit précis,

Une vive ouverture facilement repérée,

Par sa logique incomparable a pu interpréter

Le signes flagrants laissés à sa merci.

 

Quelques mots, quelques gestes lancés

Ont emprisonnés ces étranges formes flottantes.

Par ce curieux appel laissé en attente,

Un visage en suspension soudain apparaît.

 

Une autre incantation se fait entendre.

Un corps oublié revient à la surface,

Conforme à l'original, une interface 

Avec l'au-delà, à s'y méprendre !

 

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Topirate
  • Le blog de Topirate
  • : Mon Blog s'écrit en poésies, les thèmes abordés sont très variés (l'univers vampirique prédomine cependant) et toujours relatés avec une pointe d'humour, quand le sujet le permet. Pirate au grand coeur, conteur et raconteur d'histoires, mon autre grande passion est le dessin, surtout les portraits féminins. Divers articles ponctuels et photos sur le sport ou la vie courante complète ce blog, qui, je l'espère vous plaira.
  • Contact

Recherche

Liens