Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 22:25

 

Un coeur balance, cherche sa voie sinueuse

Vers une âme soeur qu'il souhaite peu commune,

Une flamme en profondeur bien vite se rallume

Comme un flambeau porteur d'une attention heureuse. 

 

Le sentiment grandit, prend une immense place

Dans cet endroit secret, au chaud, dans l'intimité

D'un sérail qui lance des appels illimités

A qui veut bien l'entendre par échos fugaces.

 

Un fin hameçon a ferré la voix suave d'une sirène,

A transpercé son palpitant qui s'accélère

Sous la pression étourdissante se libère

Pour laisser place à une fièvre indigène.

 

Un frémissement parcourt la tendre échine

D'un corps qui a capté cette attention particulière,

Des regards se croisent, une douce manière

De nouer un contact direct sans payer de mine.

 

L'approche se dessine avec délicatesse, sans bruit,

Seuls quelques mots sortent presque gênés

De lèvres qui aimeraient sûrement se rapprocher

Et le font, une douce connaissance se poursuit.

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 14:04

 

Des ombres planent sur un océan de terreur,

Chaque remous ne laisse pas insensible

Les bans de poissons désignés pour cibles

Par des ogres voraces pas présents par erreur.

 

Le royaume du Bengale est un lointain souvenir

Pour ce requin-tigre qui a trouvé sa voie royale,

Manger quelques humains, rien que de très banal

Quand l'appel du large le fait y revenir.

 

Le grand requin n'est pas blanc comme neige

Même s'il porte haut son nom immaculé,

La seule couleur qu'il aime est de sang imbibée,

Déchiquette ses proies à la fin du manège.

 

Le requin-marteau bricole dans son coin,

Ne veut pas être l'outil d'un conflit sévère,

A trop le regarder, il est fou de colère

Envers les étrangers qui le toisent de loin.

 

Le requin-taureau entre dans l'arène

Pour mieux se requinquer, adore les en-cas,

Si de loin on l'attire, il fera le premier pas

Mais pas en touriste, une grande faim l'amène.

 

Le requin-baleine met tout le monde d'accord

Impose son immense tonnage aéroporté,

Il vaut mieux en tout cas en rester éloigné

Où se faire avaler, balayé du décor.

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 21:54

 

Un visage absent recherche une nouvelle voie

A explorer, attiré par une force étrange.

Un appel lointain qui parfois le dérange

Comme à l'instant, le fige en plein effroi.

 

Impossible de résister, un masque lui colle à la peau

Maintenant aspire ses traits et les transforme,

Recompose une physionomie hors normes,

Son regard défaillant tombe de haut.

 

Un vertige le fait tourbillonner sur lui-même,

Se cacher par pudeur avant de rebondir,

Le voilà rasséréné, prêt à partir

Pour de nouvelles aventures, il aime !

 

The "Mask" se met en scène pour vous servir,

Son costume jaune fait un grand effet,

Tout comme sa magie parfois déjantée

Réinvente des pas de dance qui lui vont à ravir.

 

D'ailleurs, il entraîne aussi la police dans son délire

Par une chorégraphie qui se met vite en place,

Des uniformes se trémoussent avec audace

Et lui permettent de s'enfuir dans un sourire.

 

Le masque veut se faire oublier,

Par un retour en arrière fait volte-face,

Difficile maintenant de retrouver sa trace

Un être spécial revient à la réalité.

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 14:48

 

Sa vision futuriste dépasse celle des autres,

Il a un coup d'avance en permanence,

Son Q.I. est supérieur, c'est une réelle chance

De pouvoir ainsi se conduire comme un apôtre.

 

Ce génie se met en cache, ne paie pas de mine

Et parfois, quand il s'ennuie, lessive les parois

De son logis contraint, il y vit si à l'étroit

Que son cerveau au final souvent fulmine.

 

A l'écoute en permanence, il tend l'oreille

Et place son stéthoscope en un endroit précis,

Un filtre surpuissant qui le guide ainsi

Vers l'extérieur, souvent sa patience paye.

 

Les voies quelquefois sont impénétrables

Mais pas pour lui, il entend tout absolument,

Pioche les mots, par ses traductions, finement

S'approprie les désirs qu'il juge honorable.

 

Quand on se frotte à lui, ce Djinn prend forme,

Apparaît dans une vision de conte de fées

A la grande surprise de personnes héberluées

Qui se pincent, la rencontre devient énorme.

 

Un halo de lumière concentre toutes les énergies,

L'échange se fait dans une douce compréhension,

Trois souhaits sont exaucés, une pure bénédiction 

Et la lampe se referme, pour un retour en cryogénie.

 

 

Repost 0
Published by Topirate - dans POEMES
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 22:56

 

Parfois, retourner les infos dans nos têtes

Permet de mieux cerner le cheminement

De nos pensées les plus folles au firmament

D'une gymnastique proche de celle d'un athlète.

 

On a beau chercher, souvent un grain de sable se faufile

Mieux que du sel, s'écoule lentement avec mesure,

 Impossible de retrouver le chemin obscur

Dans des dédales, c'est jouer à face ou pile.

 

Les coupables sont désignés inconsciemment,

Des images défilent dans des bulles colorées

Qui s'envolent quasiment en instantané,

Sans pouvoir couler les empreintes dans du ciment.

 

Les rêves les plus fous frôlent la réalité

Quand le raisonnement s'emballe, tient la route,

Exclut la fantaisie, ne permet plus le doute

Va au-delà d'une certaine créativité.

 

Des questions restent posées, ainsi se figent

Et tordent le cou à ces tous ces alignements

Trop parfaits. Gare aux tristes boniments

Qui resteraient enfermés pour des piges.

 

Des yeux s'ouvrent enfin au monde réel,

La vision se fait plus claire et dépasse

Les zones d'ombre qui souvent tracassent

Au profit d'un espoir qui se veut éternel.

 

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 14:56

 

Une armée d'automates a pris le pouvoir sans rien dire,

Avançant sans peur, leurs démarches sont saccadées.

Typiques de leur statut, leurs mécanismes bien huilés

Imitent la vie par des gestes inutiles à décrire.

 

Les plus paresseux n'ont qu'à bien se tenir, "Aïe" !

Leurs membres s'agitent lentement, bien trop

Pour prendre l'ascendant en style rétro,

Leurs peintures délavées au final s'écaillent.

 

Les plus vaillants se montrent bien impatients,

Accélèrent le pas pour éviter tout retard,

Les rangs sont serrés pour ces vieux routards

Montés sur leurs machines aux chromes reluisants.

 

Les embûches sont nombreuses, sur le terrain

Des dangers rôdent à tous les tournants,

Dans la chambre encombrée des bruits insistants

Se font entendre, les commentaires vont bon train.

 

"Des histoires à écrire" crient leur désespoir

D'être racontées et s'entassent, écrites sur papier.

Dans un coin de la pièce la colère va gronder

Ou peut-être pas, tout dépendra du grimoire.

 

Un géant sur pattes n'a que faire de tout ça,

Aime bien s'amuser au jeu de quilles

En toutes circonstances, jamais ne maquille

Ses bêtises en agissant par entrechats.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 23:17

 

Bizarre tout ça ! Extra-terrestres de toutes les façons,

Aux formes et aux couleurs d'un autre monde

Qui viendraient reproduire ici quelques immondes

Copies de ce qui se fait ailleurs, en invasion.

 

De petits hommes verts aux pouvoirs étonnants, magiques,

Entretiennent des visions étranges, partagent

Un scénario du pire porté au grand écran en images,

Pour de simples humains hantés de cauchemars tragiques.

 

Des êtres verts donc, purs martiens, en contraste

Venant d'une planète rouge, de quoi faire voyager

A travers un immense télescope en instantané 

Pour rêver, au mépris de certaines frasques.

 

Que penser vraiment de tout cela, une réalité?

Il y a des signes, quelques témoignages troublants,

Sur d'étranges OVNI dans nos ciels volant

A vitesse grand V, en mouvement accéléré.

 

En attendant, pas de rencontre du troisième type,

E.T. n'a pas pointé le bout de son nez

Ni de son doigt vers le ciel pour téléphoner,

Roswell en secret détient un prototype ?

 

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 22:27

 

Un coffre malicieux s'offre une place de choix

Au vu et au su de tout le monde,

Sa clarté nouvelle en tout point inonde

Quelques coins éloignés imprégnés par le froid.

 

Le sable se réchauffe, la mer gère son va et vient,

Lèche cet habitacle hasardeux posé là,

La douce tiédeur du vent flatte l'odorat

De Valéani qui profite de l'été indien.

 

Un Ara vole de branche en branche,

Veut jouer au messager sans doute,

Essaie de se faufiler au fil d'une route

Qui le conduira peut-être à un cas d'école.

 

Une vague plus forte fissure le contenant

Qui laisse entrevoir une richesse inattendue,

Le perroquet, lui, a la langue bien pendue,

Remarque tout, ses paroles prennent les devants.

 

Les pas d'une féline marquent le sol, se dirigent

Vers cet endroit béni à la lueur étincelante,

Une vision douce qui provoque la détente

Et un apaisement qui maintenant la fige.

 

Des monts et merveilles s'échappent et s'éparpillent,

Enveloppent l'esprit de Monoihere d'une aura divine,

Un sourire éclatant bien vite l'illumine

De beauté et la touche au coeur en plein mille.

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 08:38

 

Pas trop "kiss", mais plutôt "cool"

Une statue au style Bouddha se pose là

Avec philosophie. Par son sourire béat

Illumine son visage, parfois il est maboul.

 

La "zen attitude" fait partie de sa vie constamment, 

A tous moments, il repose son calme esprit

Doté de facultés hors du commun, souvent prie

Pour que le monde soit meilleur, le demande instamment.

 

Un collier de perles l'aide dans ses douces prières

Qui s'élèvent vers le ciel en toute sérénité.

Ses mots puissants, choisis, éloignent l'anxiété

Dégagé par ce monde qui n'en fait qu'à sa manière.

 

Sa vie est intérieure, au rythme d'une horloge

Qui se veut intemporelle, détachée des péripéties

D'un univers qui joue bien souvent au malapris,

Son humanité jamais à la bonté ne déroge.

 

Il mange et boit peu, même si les offrandes

Affluent à ses pieds, Il donne de l'espérance.

Sa nourriture est spirituelle et avec chance

Ne mangera pas ce chocolat et ces amandes.

 

Son rictus est toujours là, ses jambes croisées aussi.

Assis en tailleur, il affronte les mauvaises ondes en bloc.

Par tous les temps, il tient bon sur son socle

Tel un gardien du "Bien" pour que le "Mal" s'enfuie.

 

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 19:17

 

Cette pratique s'était un peu perdue au fil des âges

Pour des générations égarées par pure mégarde

A force de combattre sans cesse les mêmes hardes

Féroces. C'est un remède aux dérapages.

 

Ce retour inédit fait ainsi un carton

Auprès d' adeptes conquis mais pas illuminés,

"Le jet d'ail" s'impose souvent dans la clarté

Et en toute occase donne vite le ton.

 

Le principe est simple et bien rôdé,

Cible les êtres belliqueux, très rapaces,

Ceux qui vous mordent le cou, vous enlacent

Pour mieux boire goulûment à votre santé.

 

Ainsi peut-on dire quand les vampires attaquent

La soif aux dents, la grimace sous cape,

Pour leur échapper mieux vaut fuir en varappe 

Ou les asperger d'ail dans un sourire.

 

Cette odeur en tous points les dégoûtent,

Les effraie beaucoup assurément,

Le fait d'être infecté provoque un tourment

Qui les fait brûler sur place, ils la redoutent.

 

Alors pensez-donc s'ils le touche ou l'avale,

La mort au tournant les guette ainsi sans faille,

Sans vraiment entrer dans les détails

Le mieux pour eux reste la cavale.

 

Repost 0
Published by Topirate
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Topirate
  • Le blog de Topirate
  • : Mon Blog s'écrit en poésies, les thèmes abordés sont très variés (l'univers vampirique prédomine cependant) et toujours relatés avec une pointe d'humour, quand le sujet le permet. Pirate au grand coeur, conteur et raconteur d'histoires, mon autre grande passion est le dessin, surtout les portraits féminins. Divers articles ponctuels et photos sur le sport ou la vie courante complète ce blog, qui, je l'espère vous plaira.
  • Contact

Recherche

Liens